• Spirane
Forum RPG d'aventure.

Partagez | 
 

 Zéphyr | Who needs reasons?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Zéphyr
Calm River
Messages : 128
Pièces d'or : 179
Date d'inscription : 12/10/2015

• Votre Personnage ~
Votre Dieu : Susanoo
Vos Armes:
Vos pouvoirs:

MessageSujet: Zéphyr | Who needs reasons?    Lun 12 Oct - 13:07

Zéphyr, Corsaire du Hasard.
I feel like I forgot to shoot something...



» Nom & Prénom : T'aimerais connaitre mon nom ? Laissons les dés décider pair c'est oui, impair c'est non. HAHAHA Impair, je ne te donne pas mon nom mais appelle moi Zéphyr !
» Âge : Oh oh ! Mais dis donc toi, c'est malpol de ... Mmmh, un 4 veut dire que je répond. j'ai 21 ans.
» Votre Dieu : Susanoo, where are you ? Je veux devenir ton épouuuse ô grand loup 8D !
» Particularité(s) du physique :J'ai des cheveux bleus, oui, BLEU. Parce que seul les gens cool ont des cheveux bleus. Et ils sont long, mais genre trèèèès long puisqu'ils m'arrivent aux chevilles environ. Ca va, c'est cool pour me reconnaitre, je vous jure.


Wait, I'm thinking! Urgh... how do people do this?



BOURRASQUE : Quoi de plus original que de maîtriser le vent quand l'on s'appelle Zéphyr, hein ?! Et oui, c'est bien cela, tu as tout compris, mon pouvoir me permet d'utiliser l'air environnant pour créer de plus ou moins forte rafale de vent. Je peux également l'utiliser pour m'envoler parfois, mais cela me fatigue énormément, non pas que je sois fort lourde hein, mais quand même. Je peux également repousser les gens qui m'ennuie, la plupart du temps, c'est utile pour couper cours aux discussions inutiles. Ce pouvoir vient de papa, un jour, il faudrait que j'essaie d'avoir la motivation de le pratiquer un peu plus, vous savez, papa pouvait créer des ouragans et des tornades ! Je suis sûre que je le peux aussi.  Hmm sinon, il y a d'autre utilité j'suis sûre, le soucis, c'est que je pratique pas vraiment alors, j'ai pas trop d'idée de quoi faire avec.

Il s'agit donc d'une magie offensive, pourtant, elle ne l'utilise pas souvent et rarement pour l'attaque, plutôt pour faire avancer son bateau ou autre. La plus part du temps, elle l'utilise simplement en combinaison avec son arme pour taper plus vite et plus fort.

CAMÉLÉON (futur) : Il ne fait aucun doute que mon premier pouvoir vient de papa. Je ne sais pas si maman en avait, papa à toujours refuser de m'en parler, mais quand j'étais petite, lors d'une croisière j'ai trouver un tableau dans la cabine de papa et la femme à côté de qui il était vraiment très belle. Du coup, il a été obligé de m'en parler puisque je lui ai fait du chantage pour qu'il puisse récupérer le tableau. Curieusement, il me parla d'un peu de tout, sauf de ce qui m'intéressait, genre, il a passé des heures à m'expliquer que grâce à une magie de couleur, elle arrivait à devenir invisible ou a créer des passage à travers ses peintures. 'fin c'est un truc vraiment bizarre et je n'ai pas tout compris, mais peut-être que mon talent pour le dessin vient de là.

Plus tard, Zéphyr obtiendra donc une magie purement défensive et créative lui permettant de se rendre invisible, ou de créer des objets à partir de ses dessins. A un niveau très élevé, elle pourra peut-être parvenir a faire des portails entre divers lieux déjà visités. Mais encore faudrait-il qu'elle s'entraine.




I really need a new gun. But don't tell my other guns.



SHARKY : C'est rare d'en avoir, même sur Spirane, les armes à feux ne sont pas très répandues, j'ignore pourquoi, c'est tellement cool d'avoir un énorme engin entre ses doigts encore plus lorsqu'il tire en rafale comme mon Sharky. A l'aide de ma magie, je crée des petite balle d'air compressé et mon arme les envoie perforé tout ce que je veux, les tirs sont très violent en général, mais pourtant, je sais qu'il sont adaptable, c'est juste que ... C'est tellement cool de tout casser par moment que je ne me contrôle pas vraiment ! Il est montable et démontable en quelques secondes mais je dois dire que lorsque je tire, il est difficile pour moi de me déplacer, pourtant, j'suis plutôt agile la plupart du temps.

ASSASSINE ( futur ) : Assassine est une dague que j'ai trouvé, aussi bizarre que cela puisse paraître, je vous jure que j'entend sa voix dans ma tête, elle prédit quelques nanosecondes à l'avance le coup de l'adversaire. En règle général, je n'aime pas le combat rapproché mais avec mes aventures, j'ai bien compris que c'était parfois nécessaire, c'est bien pour ça que contrairement au reste des trucs que j'amasse, je ne l'ai pas vendue à un marchand itinérant. Mais bon, même ses prédictions ne m'empêche pas de prendre des coups temps j'ai du mal au corps à corps.



I'm crazy! Got a doctor's note.


On naît tous égaux, mais selon notre lignée, notre éducation et encore bien d’autres facteurs  extérieurs, nous grandissons en développant tous nos propres idées et notre propre façon de voir les choses. C’est pourquoi, il y a peu de temps, j’ai demandé à mes patients les plus étranges de se définir eux-mêmes caractériellement. C’est alors que j’ai longuement pu voir comment se percevait Zéphyr. C’est un cas assez drôle et complexe. Mais avant d’en tirer mes conclusions, je vous invite à lire  ce qu’elle écrit à son sujet.

« Cet exercice m’ennuie. Déjà, parce que je ne sais pas quoi dire précisément, et croyez-moi, c’est habituellement une chose qui ne m’arrive jamais. J’ai toujours une réplique cinglante à balancer à quelqu’un. Ça me plait de clouer le bec des gens, surtout les gens hautains, et surtout les gros tas de muscles de marins qui me servent d’équipage. Au début, c’était compliqué, soit je n’étais que la fille de papa, soit ils voyaient en moi une faible femelle sans défense. Je pense que c’est vivre dans ce milieu à cause de papa qui m’a rendue aussi endurcie, faut dire, j’ai l’air de me marrer tout le temps – c’est le cas d’ailleurs – l’équipage n’a pas intérêt à discuter mes ordres.  Depuis que papa à pris sa retraite, c’est moi qui gère et je compte bien lui montrer de quoi je suis capable.

J’aime dire que je suis une authentique corsaire. La mer, c’est ce que je préfère, le vent du large, les ports et les animations qui les animent à toute heure du jour ou de la nuit. Surtout les soirées jeux de hasard, oh oui ce hasard, qu’est-ce que je l’aime, c’est bien pour cela que je le laisse tout diriger dans ma vie. Grâce à ses dés. Pour chacun de nos actes, on peut décider de faire le bien ou le mal, moi, j’ai décidé d’offrir ma vie aux dés, quand ils roulent et forment un nombre pair, je fais le « bon » choix, à l’inverse lorsque le chiffre qui sort est impair, je fais le mauvais. C’est ainsi que je vois ma vie dans la neutralité, oh bien sûr, j’assume toujours mon lancé de dés, sinon je serai une bien piètre servante de la neutralité de Susanoo.

J’avoue que je suis une grande adepte de la procrastination. Papa me le reprochait assez souvent mais je ne sais pas, je trouve ça palpitant de tout faire au dernier moment, ça donne un coup d’adrénaline j’trouve et j’aime bien sentir ça. Sans doute que ça l’embête car il sait que j’ai du potentiel, mais que je ne l’exploite pas, je vis au jour le jour sur les mers. Pourtant, j’assume assez bien mes obligations de capitaine, je ne délègue rien à mes subordonnés, je déteste me reposer sur quelqu’un. C’est à la fois une qualité et un défaut me dit-on mais je reste persuadée qu’on n’est jamais mieux servie que par soi-même. C’est vrai que j’ai du mal à faire confiance, pour moi, il n’y a toujours eu que papa dans la vie, sinon, les autres, ça finit par vous décevoir, quand on attend rien, on est jamais déçu, n’est-ce pas ?

Sinon, qu’est-ce que je pourrais dire ? Ah bah oui, je n’aime pas me confier, enfin, plutôt, je n’aime pas parler de moi, mais ce que j’aime parler ! de tout, de rien, je suis un vrai moulin à parole qui ne se prend jamais au sérieux, je souris tout le temps, même lorsque les occasions ne s’y prêtent pas. La première fois que mon équipage et moi nous avons affronté une tempête, je riais aux éclats, je pense qu’ils m’ont tous prise pour une folle, mais qu’est-ce que la folie finalement ? Enfin, ce n’est pas le sujet, le sujet c’est moi pour une fois, même s’il est justement compliqué. Un jour c’est blanc, un jour c’est noir.

J’aime aussi découvrir le monde. Je suis curieuse de toutes les choses qui peuplent Spirane, je tiens un carnet dans lequel je note toutes mes aventures, je l’affectionne beaucoup car ce carnet représente un lien avec ma mère. Je ne l’ai jamais connu mais à mes 16 ans, mon père m’a remis le sien, et je l’ai découverte à travers ses écrits, en écrivant à mon tour, je me sens plus proche d’elle bizarrement. Avant, je ne comprenais pas à quoi servait d’écrire ou même lire, maintenant je sais que c’est utile pour laisser une trace, au moins pour les êtres qui nous sont chers.

Bon avec ça, je pense que cela suffira, cet exercice m’aura pris bien de trop de temps à mon sens, et je commence à être las de parler de moi. Du coup, si vous voulez en apprendre plus, venez vous-même m’adresser la parole je ne mords pas … Souvent. »

Voilà qui clôture ce qu’elle pense d’elle mais je compléterait en disant que c’est jeune fille possède un sens aigu de l’amusement, sa vie n’est régie comme elle l’a dit que par les dés, pour la simple et bonne raison qu’elle trouve cela drôle, elle n’est pas du genre à prendre de très lourde responsabilités, ou en tout cas, on ne l’imagine pas corsaire. M’enfin, l’avenir nous le dira bien.


Hold on! I'm about to say something really cool!


Moi je suis née il y a vingt et un ans dans une bourgade de la ville des sentinelles, faut dire que là bas, on voit de tout, c’est un point de passage important puisqu’il y a le plus grand port de Spirane. J’ai grandit en courant sur les quais et en naviguant sur le bateau de papa. Je me souviens que dans le temps, j’étais plutôt une sorte de mascotte pour l’équipage, ça doit leur faire tout drôle maintenant que … Hum, j’y reviendrai plus tard en fait, histoire d’avoir un fil logique.

Je suis fille d’un corsaire et d’une femme très belle que je n’ai malheureusement jamais pu connaître. Elle est morte alors que j’étais très jeune, c’est dur à dire mais je me souviens à peine de son visage aujourd’hui, heureusement, papa dit que je lui ressemble beaucoup malgré que je ne sois pas une belle blonde à forte poitrine. NON, je ne complexe pas du tout là-dessus ! Enfin bref, un soir en mer, une tempête subite s’est levée. On apprit bien plus tard que c’était la chimère des eaux, un fléau de Yumigami qui avait fait sombrer notre bateau. Se relever après ça dans notre commerce avec papa a été très dur, la perte du bateau oui mais surtout, la perte en mer de ma mère, nous ne l’avons jamais revue et quelques temps plus tard nous avons du la déclarer morte. Papa espère toujours un retour miraculé mais je pense qu’il se fait de fausses idées.

Au fil des ans, j’ai appris beaucoup en navigation, nous avons souvent visité Colored Water avec papa, surtout parce que les trésors y regorgent et que l’on peut les vendre à de bons prix au marché de la ville des sentinelles, et je dois dire que papa m’a transmis sont gout prononcé des bonnes affaires. Je n’achète rien sans marchander, d’ailleurs, à bien y réfléchir, je marchande tout, c’est bien plus drôle comme ça. C’est vrai que sur les terres par contre, nous n’avons pas beaucoup été, faut dire, notre élément à nous, c’est la mer, le grand large quoi. Le vent salé qui nous porte vers de terres connues ou non. L’aventure, la vraie quoi ! Je vis donc pour ça depuis toujours, malgré l’incident, nous n’avons jamais renié la mer et ses bienfaits. C’est pourquoi, quand en mer, je fêtais mes seize années d’existence, mon père m’offrit un vieux carnet tout corné.

J’ai d’abord cru à une mauvaise blague de sa part, mais en fait, c’était son trésor, le dernier souvenir de ma mère, la seule chose qu’il avait su sauver du naufrage, des fois je me demande comment serait la vie si elle était toujours avec nous, mon père serait peut-être un peu moins rabougri aujourd’hui. Entre lui et moi, c’est un réel contraste, lui qui semble toujours de mauvaise humeur et moi qui sourit et prend la vie comme elle vient, m’enfin, on verra lorsque j’aurai son âge aussi à ce vieux poulpe. Après mes seize ans, je dois avouer que ça n’a plus vraiment été pareil sur le bateau, il voulait me responsabilisé pour je ne sais quelle raison, mais tête de mule que je suis et surtout depuis que j’avais trouvé les dés de maman dans le carnet, j’avais commencé mon rituel de toujours lancé les dés avant de prendre une décision, du coup, à chaque nombre impair, nous entrions en conflit papa et moi.

L’équipage s’y est habitué. Certains prennent même des paris sur ce que je vais sortir aux dés, c’est drôle. Oui, ma vie n’est qu’une vaste plaisanterie, c’est ce qu’il y a de mieux, j’adore. Au moins, je ne sais pas ce qu’est l’ennui, je n’échangerai cela pour rien au monde mais le temps passent et les gens vieillissent et changent. Lorsque j’ai eu 20 ans, mon père m’a appelé dans sa cabine. Bizarrement, je m’y suis rendue sans même lancer les dés, j’ai senti – une sorte de prémonition dirons-nous – que ce n’était pas le moment de les lancés. Il a parlé de chose et d’autre, mais j’écoutais à peine, c’était qu’un vieux radoteur après tout. Et puis, le sujet atterri enfin sur la table, il voulait que je prenne sa relève pour partir à la retraite. Retrouver la maison, plus haut dans les montagnes ou maman et lui avaient vécu avant … Moi.

Sur le moment, je n’avais pas bien compris, mais en gros, il me refilait son commerce et surtout son rafiot, la gestion de l’équipage, j’avoue que je ne me sentais pas .. L’envie tout simplement, pas maintenant, j’étais bien trop jeune et insouciante et puis, j’avais toujours dit que je découvrirai d’abord le monde. Quand il me demanda une réponse, je ne dis rien et parti de la cabine, les dés en main, je les jetais sur le plancher grinçant et humide, Un cinq et un six pour un résultat de onze. Un sourire élargit mon visage et ni une ni deux, je me retournais vers papa : « On verra ça à mon retour ! »

Personne n’eut le temps de faire quoi que ce soit, j’étais déjà à quai en train de courir, mais bon, je reviendrai bien un jour mais il était hors de question que je me lie à ce navire à tout jamais sans avoir jamais découvert toutes les contrées de Spirane, en lisant le carnet de maman, j’avais eu envie moi aussi d’être comme elle, une aventurière. Je sais que ce n’est pas bien gentil pour papa, mais je sais qu’il pourra encore assumer sa charge quelques années et puis, je lui rendrai bien visite entre un ou deux voyages.

Là, Aujourd’hui, nous somme le troisième Jyda du mois de Maïa … Cela fait un an jour pour jour que j’ai commencé à parcourir le monde, j’ai fait des rencontres et combattus déjà toutes sortes de monstres, et pourtant, je ne me sens pas encore prête à rentrer, je ne suis pas rassasiée d’aventure. Peut-être que c’était ça qu’il y avait de si plaisant dans la vie de maman. En levant les yeux au ciel, je me suis mise à tenter de me souvenir … Rien. Bon c’est pas tout ça, mais il est temps de me remettre en route. Deux et Quatre … Je vais prendre le chemin de gauche donc. Qui sait vers quelle aventure je me lance encore ?


See yah !


» Prénom : Zéphyr ?
» Âge : 148 o/
»Comment as-tu trouvé le forum : Mi amor ♥️
»Une suggestion ? Poney !
» Autre ?  elephant !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Izanami
Pnj
Messages : 170
Pièces d'or : 313
Date d'inscription : 02/07/2011

• Votre Personnage ~
Votre Dieu :
Vos Armes:
Vos pouvoirs:

MessageSujet: Re: Zéphyr | Who needs reasons?    Mar 13 Oct - 10:16

Bienvenue sur Spirane Zéphyr
Félicitation, tu es V A L I D E !

Tu vois, ce n'était pas bien compliqué, à présent que ta fiche est terminée, le monde de Spirane attend que tu commences tes aventures.
Mais avant, n'hésite pas à passer par la demande de RP > Ici <
Ou de faire ta fiche de lien dont tu trouveras le Formulaire > Ici <

Pour ta validation, tu reçois :

- 10 PO.
- La couleur qui prouve que tu fais partie d'une guilde.
- Un rang trop classe.
- Un bisou sur la fesse gauche.

Amuse toi bien sur nos terres !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirane.bbactif.com
 

Zéphyr | Who needs reasons?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» :: Griffes du Zéphyr [WIND]
» Le livre de Sylvania : Religion
» Zéphyr ♠ The big bad wolf is watching you
» Affichage serveurs + Manialink
» [LoL] S3 - Infos sur les objets
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Spirane :: • Chargement en cours :: •Votre Personnage :: Fiches terminées-